CORONAVIRUS Nous restons à la dispoisition des parents et des enfants qui ont besoin de parler pendant cette période anxiogène (Voir onglet Consultation à distance)
Cabinet THÉRAPIES PARENT ENFANT COUPLE (TMEC) Psychothérapies & Pédopsychiatrie Paris et Bassin d'Arcachon Psychiatre Pédopsychiatre Psychanalystes Psychothérapeutes Thérapie de couple - Thérapie Familiale - Dépistage des Troubles du comportement Bilan, Suivi & Encadrement des Enfants et Adolescents Médiations pré & post séparation, Garde Alternée, Coaching de vie Accompagnement de la grossesse et du post-partum Déprime, Burnout parental, Violences traumatiques, Anxiété ...
Cabinet THÉRAPIES PARENT ENFANT COUPLE (TMEC)Psychothérapies & PédopsychiatrieParis et Bassin d'ArcachonPsychiatre Pédopsychiatre Psychanalystes PsychothérapeutesThérapie de couple - Thérapie Familiale - Dépistage des Troubles du comportementBilan, Suivi & Encadrement des Enfants et AdolescentsMédiations pré & post séparation, Garde Alternée, Coaching de vieAccompagnement de la grossesse et du post-partumDéprime, Burnout parental, Violences traumatiques, Anxiété ...

Enceinte?Donner la vie ne rime pas toujours avec joie

Nous ne parlerons pas ici des femmes seules ou abandonnées, de celles qui font face à une grossesse inconcevable car elles ne mangent pas à leur faim, ou qu’elles n’ont pas de toit, de celles très malades ou trop jeunes, qui doivent avorter, ou de celles encore pour qui découvrir une grossesse est un arrêt de mort dans certains pays… Parlons des autres, ni riches, ni pauvres, ni trop jeunes, ni trop vieilles, ni stériles, ni déjà mères d'une famille nombreuse ...

 

Nous parlons d'une femme d’aujourd’hui, qui ne pense pas avoir de problèmes, qui est épanouie avec le père de son enfant, qui travaille ou non, mais a un pouvoir d’achat compatible avec la joie de concevoir avec bonheur l’arrivée d’un nouveau-né. Que ce soit le premier ou le deuxième peu importe, ce bébé est désiré, elle est enceinte, heureuse, en bonne santé, tout va bien ...mais ...

 

Les métamorphoses physiques sont bien connues, de multiples ouvrages en parlent, les femmes contemporaines sont assaillies d’articles, de magazines, de blogs, de reportages qui informent, avant, pendant, après, et qui multiplient les conseils et astuces qui paraissent si simples…

 

Pourtant, parallèlement à cette transformation du corps, c’est celle d’une femme tout entière qui s’annonce, et surtout de son psychisme. En effet, c’est bien une révolution du « moi » ce changement, un bouleversement si fort, une telle perte des repères antérieurs, que n’importe quelle femme même très équilibrée et très entourée, peut perdre pied.

 

Bien entendu les hormones jouent des tours, mais bien moins que nos propres souvenirs quand nous étions un fœtus dans le ventre de notre mère, et avant nous, notre mère dans le ventre de la sienne. Car ce qui se joue à ce moment précis, est intergénérationnel et faire devenir grands-parents ses propres parents, c’est un peu les pousser vers la tombe, mais çà on ne veut pas, on ne peut pas l’entendre.

 

Et l’angoisse de perfection. Serais-je une bonne mère ? Mon enfant sera-t-il aussi parfait que celui que j’imagine ? On se doit aujourd’hui d’être au top tout le temps, executive woman et maman gâteaux idéale, c’est l’enjeu. La barre est haute, beaucoup trop haute pour certaines qui « craquent ».

 

Alors, on attend que le père soit à la hauteur lui aussi, mais souvent il est encore plus perdu, car pour lui aussi le chamboulement est terrible. Il voit poindre l’énorme responsabilité d’une lignée à protéger, à nourrir, à veiller, face à une grossesse dont il est exclu physiquement. Non seulement il ne perçoit pas le bébé dans son corps, mais on le néglige, car toutes les attentions sont focalisées sur la mère très médicalement assistée, alors que les futurs papas ont un besoin énorme d’écoute et de dialogue.

 

Est-ce que ce bébé va m’aimer ? se demandent les futurs parents, ce qui engendre des générations d’enfants rois à qui on n’ose rien refuser de peur de perdre leur amour. Croyez-vous que nos grands-parents se demandaient si on les aimerait encore, lorsqu'une une tape partait si on dépassait les limites ?

 

Les difficultés psychologiques rencontrées pendant la grossesse sont délicates, elles doivent être traitées avec soin et professionnalisme, car ce moment synonyme de bonheur, peut être assombri par des réactions inattendues qui ne sont pas à négliger, car l'inconscient est en alerte maximum. 

 

Chaque femme réagit différemment à cette mutation du corps et de l'esprit, et certaines ne sont pas en mesure de faire face. Ces neuf mois, comme ceux qui suivent l'accouchement, peuvent être difficiles, compliqués, voire insupportables psychologiquement. 

C'est le moment de la réactivation des questions restées sans réponse et des blessures encore ouvertes, qu'il est essentiel de verbaliser lorsqu'on est un futur parent en souffrance. La construction des liens entre la mère, l'enfant et le père en dépend. Une grossesse fait écho aux souvenirs d'enfance, aux rapports avec ses propres parents, aux secrets de famille, aux fantômes des générations précédentes, aux difficultés rencontrées au cours de l’existence, aux traumatismes plus ou moins bien gérés ou digérés ...

 

Il existe des professionnels de la périnatalité, spécialistes de ces moments "extraordinaires" de la vie de parents qui véhiculent aussi, stress, angoisse, remise en cause, culpabilité ...

Dans tous les cas, un suivi psychologique avec un thérapeute adapté aide à traverser cette période qui peut être source de difficultés.

Quand bébé est né, une thérapie brève ponctuelle, aidera les nouveaux parents à assumer leur nouveau statut, à tisser des liens avec leur enfant et les mères à reprendre leur place auprès de leur compagnon. Un suivi peut être nécessaire pour les mamans en plus grande difficulté avec leur bébé.

 

Il n’y a donc aucune crainte, ni honte à avoir, si les choses ne tournent pas rond ou se mettent à tourner mal, il faut CONSULTER.

De nombreux professionnels sont aujourd’hui à l’œuvre dans le domaine périnatal, ils accompagnent et aident, futures mamans, couples ou jeunes accouchées à retrouver le cours de leur vie, différemment, mais aussi sereinement qu'avant ce grand chambardement.

 

Christie Nester

Psychanalyste, Pédopsychothérapeute

Spécialiste en Périnatalité

Expert en Relations Familiales

 

Recommandez cette page sur :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Cabinet Thérapies Parent Enfant Couple - Paris - Bassin d'Arcachon - Gironde