CORONAVIRUS Nous restons à la dispoisition des parents et des enfants qui ont besoin de parler pendant cette période anxiogène (Voir onglet Consultation à distance)
Cabinet THÉRAPIES PARENT ENFANT COUPLE (TMEC) Psychothérapies & Pédopsychiatrie Paris et Bassin d'Arcachon Psychiatre Pédopsychiatre Psychanalystes Psychothérapeutes Thérapie de couple - Thérapie Familiale - Dépistage des Troubles du comportement Bilan, Suivi & Encadrement des Enfants et Adolescents Médiations pré & post séparation, Garde Alternée, Coaching de vie Accompagnement de la grossesse et du post-partum Déprime, Burnout parental, Violences traumatiques, Anxiété ...
Cabinet THÉRAPIES PARENT ENFANT COUPLE (TMEC)Psychothérapies & PédopsychiatrieParis et Bassin d'ArcachonPsychiatre Pédopsychiatre Psychanalystes PsychothérapeutesThérapie de couple - Thérapie Familiale - Dépistage des Troubles du comportementBilan, Suivi & Encadrement des Enfants et AdolescentsMédiations pré & post séparation, Garde Alternée, Coaching de vieAccompagnement de la grossesse et du post-partumDéprime, Burnout parental, Violences traumatiques, Anxiété ...

Doit-on tout dire aux enfants? 

"Il vaut mieux une vérité qui fait mal qu'un secret qui rend fou" Françoise Dolto

 

Certains évenements de la vie inquiétants ou graves, peuvent déstabiliser l'équilibte familial. Faut-il les cacher aux enfants pour les protéger ?

 

De peur de faire de la peine ou de traumatiser, la première réaction est de se taire, mais ce n’est pas si simple. En effet, le comportement des parents ou le changement d’ambiance familiale ont déjà été très bien identifiés dans la tête des enfants. Un secret, si on le cache, évoque pour lui le mal, la honte, la culpabilité et faute de mettre des mots sur l'évènement traumatisant, l’enfant s’imagine les pires choses, s’angoisse et se culpabilise.

En réaction, son comportement change, divers symptômes peuvent apparaitre, ou au contraire l'enfant adapte son psychisme en ne laissant rien paraître, et c'est à l'adolescence ou à l'âge adulte que s'exprimeront les conséquences.

 

Il n’est pas question de sombrer dans une description nocive et une avalanche de détails inadaptés comme on peut le faire entre adultes. En revanche, il faut informer simplement, sans angoisse démesurée, en utilisant des termes appropriés à chaque âge et en parlant en famille si l’âge des enfants le permet.

Si l’évènement touche au bien-être et à la vie de l’enfant directement, il faut alors lui expliquer précisément ce qui va changer pour lui et répondre à ses questions, même embarrassantes, de façon claire et apaisée.

 

L’important est de ne pas dire « ça passera » « il ne s’en souviendra pas » « il ne s’en rend pas compte » « il est trop petit » uniquement parce qu’on ne sait pas comment aborder le problème. Dès leur très jeune âge, les enfants savent tout, parce qu'ils "sentent" tout. On peut se taire mais on ne peut pas filtrer ses émotions, et c'est à cela que les enfants sont sensibles, ainsi ils sont plus affectés par ce qu'on ne dit pas, que par ce qu'on verbalise. Dans ce cas, l’appui d’un professionnel aide les parents à communiquer sur le sujet et les enfants à recevoir la confidence, même douloureuse. Notre cabinet soutient les parents pour formuler naturellement les non-dits.

 

Il est aussi indispensable de les informer avant qu'ils ne découvrent dans la cour de récréation toutes ces choses de la vie dont certains parents ne parlent jamais. Il est bien préférable que votre enfant connaisse votre propre vision plutôt que les propos déformés des autres. Alors si vous êtes prêts, voici de quoi vous aider :

 

http://education.francetv.fr/matiere/decouverte-des-sciences/ce1/video/comment-on-fait-les-bebes#

Recommandez cette page sur :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Cabinet Thérapies Parent Enfant Couple - Paris - Bassin d'Arcachon - Gironde