CORONAVIRUS Nous restons à la dispoisition des parents et des enfants qui ont besoin de parler pendant cette période anxiogène (Voir onglet Consultation à distance)
Cabinet THÉRAPIES PARENT ENFANT COUPLE (TMEC) Cabinet Psycho-médical - PARIS - BASSIN d'ARCACHON Psychiatre Pédopsychiatre Psychanalystes Psychothérapeutes Experts en Relations Conjugales & Familiales Psychothérapies - Pédopsychiatrie Thérapie de couple - Thérapie Familiale Bilan & Suivi psychologique des enfants et des adolescents Médiations pré et post séparation, Garde Alternée Accompagnement de la grossesse et du post-partum Déprime, Baby Blues, Thérapie mère/bébé Dépistage des Troubles de l’Évitement Relationnel chez l'enfant
Cabinet THÉRAPIES PARENT ENFANT COUPLE (TMEC)Cabinet Psycho-médical - PARIS - BASSIN d'ARCACHONPsychiatre Pédopsychiatre Psychanalystes Psychothérapeutes Experts en Relations Conjugales & FamilialesPsychothérapies - Pédopsychiatrie Thérapie de couple - Thérapie FamilialeBilan & Suivi psychologique des enfants et des adolescentsMédiations pré et post séparation, Garde AlternéeAccompagnement de la grossesse et du post-partumDéprime, Baby Blues, Thérapie mère/bébéDépistage des Troubles de l’Évitement Relationnel chez l'enfant

La Dépression Post Partum et ses conséquences

De nombreuses études* démontrent que la dépression post-partum (DPP) est un phénomène fréquent, affectant 10% des femmes dans les pays occidentaux, et qu'il engendre de nombreuses répercussions sur l’enfant, augmentant les troubles chez le petit enfant, le risque de dépression chez l’adolescent, et réduisant le niveau d'apprentissage scolaire. La dépression post-partum double le risque de troubles du comportement chez le jeune enfant qui est un des motifs de consultation le plus courant en pédopsychiatrie.

 

Myriam Szejer donne cette définition éloquente et juste: "Un moment de véritable dépression où  tous les cadavres sortent des placards". En effet ce serait un moment complexe et universel qui cumulerait le stress de la fin de grossesse, celui de l'accouchement et un état de "mise à nu psychique" pour permettre un "accordage affectif" entre la mère et son nouveau né.

 

Monique Bydlowsky  pense que "Le cristal du Moi maternel serait en partie désorganisé et le blues serait alors l'exacerbation de cette préparation de l'esprit maternel à saisir les indices en provenance de son enfant".

On commence à parler de cet état au milieu des années 1950, alors que les femmes commencent à accoucher en milieu hospitalier et plus à  domicile, elles sont alors arrachées à leur cadre quotidien et soumises aux médecins, comme dépossédées de leur corps  en accouchant.

 

Pour Mélanie Klein et Donald Winicott, ce serait L'expression des mouvements psychiques maternels et notamment celui d'une grande ambivalence face au bébé rêvé merveilleux qu'elle attendait et celui exigeant et dépendant de la réalité. L'épisode du baby blues renforcerait la possibilité d'investissement affectif avec l'enfant réel.

 

Jean Marie Delassus parle d'un "temps d'attente et de vacillement où le tout comme le rien peut arriver" et souligne un temps où la relation mère/Bébé se met en place. Cette période délicate est un temps d'ajustement au cours duquel  après neuf mois d'intimité avec son l'enfant, la mère rencontre enfin son bébé:

« Il était en elle, et maintenant, il est "hors" d'elle. La maman flotte, se sent bizarre. Elle a changé de fuseau du coeur et se trouve en décalage avec le monde extérieur. Une lame de fond la submerge Elle ne reconnaît plus son identité habituelle, elle connaît mal sa nouvelle identité. Des larmes peuvent jaillir, la tristesse et le doute l'envahir... » Psychanalyse de la naissance de Jean Marie Delassus.

 

Ainsi, les deux identités s'entrechoquent dans ce moment immédiat de post-accouchement. On sait que les mères dont la dépression persiste au-delà de 8 mois après la naissance présentent un risque accru de dépression prolongée (risque observé jusqu’au 11 ans de leur enfant). Le risque de répercussion chez l’enfant est alors plus important, en particulier lorsque la dépression est d’intensité sévère.

 

Les praticiens doivent donc apprendre à repérer et à prendre en charge ces femmes durant la période périnatale, mais aussi tout au long de la première année suivant l’accouchement, de façon à limiter les conséquences chez l’enfant.

 

Le Cabinet Thérapies Parent Enfant Couple, spécialiste de la périnatalité et se charge d'accompagner ces femmes pour de manière personalisée afin de limiter les répercutions sur les bébés de mères déprimées.

 

 

* Netsi E. et al. Association of Persistent and Severe Postnatal Depression With Child Outcomes. JAMA Psychiatry. Published online January 31, 2018. Doi:10.1001/jamapsychiatry.2017.4363.

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Cabinet Thérapies Parent Enfant Couple - Paris - Bassin d'Arcachon - Gironde

Psychothérapies Pédopsychiatrie

Thérapie de Couple

Thérapie Familliale

Bilan & Suivi enfant/adolescent

Médiations Pré & Post séparation

Dépistage Troubles Relationnels chez le jeune enfant

 

2 cabinets de consultation

Paris et Bassin d'Arcachon

 

Pour obtenir un Rendez-vous

Remplir formulaire de l'onglet contact

ou  06 72 18 78 42

ou par mail ici

Lundi Samedi - 9h 19h

Paiement:chèque/espèces/CB

 

Possibilité d'aide téléphonique Voir à Consultation à distance

Enfance maltraitée   119

Violences femmes   3919

Allo Crise N° Vert   0800333456
Allo Parents Bébé   0800003456

SOS Psychiatrie   01 47 07 24 24